Les pandas du Zooparc de Beauval : l’autre enjeu du voyage présidentiel en Chine

En ce début novembre, le président français E. Macron s’est rendu en Chine avec une délégation d’entrepreneurs et de dirigeants d’entreprises avec pour objectif notamment de signer des contrats importants. Le monde des parcs étaient bien présents lors de cet échange : ainsi, N. de Villiers, directeur du Puy du Fou, a pu concrétiser une nouvelle implantation pour une signature désormais internationale, puisqu’un spectacle historique, un hôtel et plusieurs villages vont s’implanter au pied de la grande muraille de Chine. Pour le zoo de Beauval (site, guide), le président du parc animalier était également du voyage avec un objectif majeur : anticiper la conservation des deux pandas de Bauval en France

On le sait, les pandas présents au zoo de Beauval depuis 2012, comme partout dans le monde, sont prêtés pour dix ans par la Chine, dans le cadre d’un partenariat entre états. Cette espèce menacée sert en pratique de marqueur d’amitiés dans les relations politiques entre la Chine et ses partenaires. Ils représentent aussi un formidable atout pour le zoo qui a vu sa fréquentation plus que doubler pour atteindre désormais 1,6 millions de visiteurs par an boostée par l’arrivée des pandas géants chinois.

Rodolphe Delord était donc présent en chine afin de préparer l’avenir (2022 n’est pas si loin) et d’influencer positivement un éventuel accord avec avec Pékin afin de conserver Yuan Zi et Huan Huan en France au delà des dix premières années. Il a confirmé que le président français devait évoquer le sujet avec le président chinois Xi Jinping et affiché sa confiance au départ de Chine.

Notons que Yuan Meng, le bébé panda né durant l’été 2017 et baptisé par la première dame française, devra lui quitter la France pour retourner en Chine lorsqu’il sera sevré, dans une année environ. Mais là aussi le parc est confiant dans sa capacité à reproduire l’exploit de faire se reproduire les deux pandas hôtes de la France.

A suivre donc !

Tous nos articles sur les pandas et ne manquez pas :