Les métiers du zoo : vétérinaire, soigneur et plus !

Les animaux passionnent les enfants et les zoo permettent de se familiariser avec de nombreuses espèces qu’il serait impossible de croiser sans eux. Certaines de ces espèces sont même en danger d’extinction et de nombreux programmes de conservation, parfois de re-introduction, sont menées au sein des parcs animaliers et des aquariums. Parfois, la découverte de cet univers animal par les enfants fait naitre des vocations. Si le soigneur et le vétérinaire sont en général les plus visibles et populaires, notamment depuis la diffusion de documentaires sur les zoo comme « Une saison au Zoo », la question vient souvent aux oreilles des parents lorsque les enfants commencent à se projeter dans un hypothétique futur professionnel : Quels sont les métiers des zoo ? Et la bonne nouvelle, c’est que les professions sont ont besoin les zoo pour fonctionner sont nombreuses. En effet, au delà des animaux visibles dans ces parcs, l’organisation permettant de les nourrir, soigner, comprendre et faire connaitre nécessite de nombreuses interventions humaines. Pour aider les parents à répondre à cette question concernant le meilleur métier du zoo pour leur enfant ou pour les personnes passionnées par les animaux et qui souhaitent s’investir et se ré-orienter, voici un dossier complet sur les métiers du zoo au contact direct, ou pas, des animaux :

Les métiers du zoo aux cotés des animaux

Vétérinaire de zoo

Si la profession de vétérinaire fait rêver les amoureux des animaux, le vétérinaire dans un parc animalier a un rôle très différent du praticien classique. Son rôle est crucial et il a l’opportunité d’être confronté à une immense variété d’animaux comparé à ce qu’un  vétérinaire peut connaitre dans un cabinet ou une clinique « véto » classique. Ici, pas de défilé de chiens, chats et autres animaux de compagnie, c’est la santé d’animaux sauvages variés qui est confiée au médecin animal.

Le vétérinaire du zoo est bien entendu en charge des soins qu’ils soient préventifs ou curatifs, il doit également surveiller les naissances et parfois pratiquer des autopsies. Ce sont ainsi absolument tous les domaines de la médecine vétérinaire qui sont mobilisés au service des animaux pour un grand nombre d’espèces différentes allant de l’ours à l’oiseau microscopique en passant par les tortues ou les alligators. Le vétérinaire du parc animalier va ainsi pratiquer des actes de chirurgie, médecine interne, anesthésie, pathologie, médecine préventive, radiologie, etc auprès . Mais ce n’est pas tout, il est également en charge d’un aspect crucial du soin des animaux, à savoir leur alimentation en composant le régime alimentaire de chaque espèce. Lors de l’accueil de nouveaux animaux dans le zoo, il doit collecter des données sur les nouvelles espèces pour préparer une arrivée en toute sécurité pour l’animal mais aussi pour les soigneurs : taille de l’enclos, type et quantité de nourriture, données physiologiques et plus. Enfin le vétérinaire  peut jouer un rôle dans la recherche et la connaissance animale en collectant et partageant des données vétérinaires ou en participant à des programmes de recherche. Il est aussi celui qui communique avec les instances en charge de la répartition des animaux en age de se reproduire dans le cadre des programmes permettant d’éviter la consanguinité. Tout ceci se passe en équipe au sein du parc, sachant qu’une relation privilégiée doit être établie avec le chef soigneur.

On trouve 7 vétérinaires au zoo de Beauval assistés par quatre auxiliaires spécialisées vétérinaires tandis qu’il n’y a qu’un vétérinaire au Zoo de la Flèche ou à Thoiry..

Comment devenir vétérinaire de zoo

Pas de mystère ni de passe-droit, un vétérinaire en zoo est tout d’abord quelqu’un qui a suivi une formation et a obtenu son diplôme de vétérinaire, après 5 ans d’études. Pour y accéder, cela passe par une des quatre écoles nationale vétérinaire (Alfort, Lyon, Toulouse ou Nantes, que l’on peut intégrer sur concours après une classe préparatoire BPCST, une licence de Sciences de la vie, un diplôme de docteur en médecine ou encore un brevet de technicien supérieur agricole. C’est ensuite durant les études de vétérinaire, via des stages en zoo pu parc animalier principalement,  que l’expérience de vétérinaire en zoo va pouvoir se forger.

Maman et bébé panda, les yeux sont ouverts dans ce moment de complicité (2 mois)

Découvrez un exemple concret de l’activité du vétérinaire en zoo avec ce reportage à la ménagerie du Jardin des Plantes à Paris :

Soigneur animalier

Au quotidien au contact des animaux, c’est sans doute l’un des métiers les plus visibles et apprécié en particulier depuis la diffusion d’émissions et de reportages télé comme « Une saison au Zoo« . Mais ce n’est pas forcément le plus connu dans le détail de ses missions, particulièrement vastes. Alors si vous aussi vous rêvez de vous occuper de lions, de pandas, de cerfs, de tortues ou d’éléphants et même de dauphins, voici tout ce qu’il faut savoir sur le métier de soigneur animalier en zoo.

Le soigneur est en charge du nettoyage des abris et des enclos, et cet aspect n’est pas à négliger dans son approche de l’activité, de l’inspection régulière des éléments assurant la sécurité autour des animaux que ce soit des clôtures et des bâtiments, mais aussi de la préparation de l’alimentation et de la distribution des repas. Au quotidien, le soigneur doit aussi effectuer le vérification de l’état général des pensionnaires qu’ils connaissent bien. Cela fait alors appel à l’observation des animaux par exemple pour être certain de détecter une modification de comportement pouvant être liée à une maladie, à la mise bas, à une gestation ou autre changement nécessitant d’alerter le vétérinaire. Sont également au programme de la journée type du soigneur animalier : les soins quotidiens des animaux, l’aménagement des enclos et  la mise en place du fameux enrichissement permettant de générer une activité renouvelée des animaux ainsi que le « medical training » qui va consister à habituer l’animal à des actions spécifiques qui permettent ensuite de faciliter les soins (prise de sang, auscultation). Mais le soigneur animalier, fin connaisseur des animaux qu’il cotoie au quotidien peut aussi être amené à répondre aux questions des visiteurs et à effectuer des animations pour le public.

Pour donner une idée du nombre de personnes concernées, dans un zoo comme le ZooParc de Beauval, ce sont pas moins de 100 soigneurs animaliers qui sont mobilisés tandis que l’on en compte une vingtaine au zoo de la Flèche.

Des spécificités pour certains animaux sont à envisager comme la nécessité d’être capable de faire de la plongée pour être soigneur d’animaux marins.

Exemple de description du poste de soigneur animalier au Zoo de la Flèche :

Un soigneur doit avoir un sens de l’observation aiguisé, une très bonne connaissance des animaux dont il a la charge, de leurs habitudes, afin de pouvoir être réactif et détecter rapidement si un animal a un souci ou est en conflit avec un autre animal.

Ou encore le soigneur animalier au ZooParc de Beauval :

Les Soigneurs Animaliers du ZooParc de Beauval assurent l’ensemble des soins nécessaires au bien-être des animaux de leur secteur tels que leur nourrissage et le nettoyage de leur enclos. Ils réalisent des enrichissements des milieux, des entraînements médicaux et assistent les équipes vétérinaires pour les soins cliniques.

Soigneur animalier, c’est pour qui ? ou ?

Si l’activité de soigneur peut être exercée dans de nombreuses structures allant des zoo aux parcs aquatiques et aquariums sans oublier les safaris, elle pouvait être abordée sans formation spécifique préalable, elle nécessite une véritable passion pour les animaux et une bonne résistance physique.

Comment devenir soigneur animalier en zoo ?

En France, plusieurs formations permettent de devenir soigneur, en voici une sélection :

  • En alternance au CFAA du Lot, à Gramat (46).
  • A la MFR de Carquefou (44)
  • Au CFPPA du Loir-et-Cher, à Vendôme (41).
  • Au lycée agricole privé de Saint-André

Le soigneur animalier peut évoluer et outre le changement d’espèces gérées, il peut devenir responsable animalier au sein d’un zoo, auxiliaire vétérinaire ou se tourner vers la vente en magasin pour animaux.

Quel salaire pour un soigneur animalier ?

Le salaire d’une soigneur animalier est est en général compris entre 18000 à 24000 € bruts par an.

Découvrez le métier de soigneur avec ce superbe reportage à la Ménagerie du Jardin des Plantes à Paris :

Chef animalier / Responsable animalier

On l’a évoqué juste avant dans l’évolution du métier de soigneur, le chef animalier ou chef soigneur, également appelé responsable animalier est en charge de gérer le travail et de coordonner l »équipe de soigneurs du zoo. Il assiste également le vétérinaire lorsque des actions de terrain sont nécessaires tout en étant capable de suivre les aménagements des enclos.

Découvrez le métier de Chef Soigneur avec cette vidéo au Jardin des Plantes à Paris

Stagiaire en Zoo / Alternant en zoo

Pour une première approche du métier de soigneur notamment et plus globalement pour découvrir les différentes facettes des métier et du travail en zoo, pouvoir faire un stage offre une opportunité idéale. Les stagiaires du zoo de la flèche ont popularisé ce type d’entrée dans le métier des zoo en gagnant en plus une véritable célébrité puisque certains sont mis en avant dans les différents épisodes de l’émission « Une saison au Zoo », pour ceux-là, le recrutement est très spécifique puisqu’il passe par une candidature à France Télévision, par directement au zoo. Sinon, echef son général, le stagiaire doit être majeur (+ de 18 ans) et selon les parcs, une formation dans le domaine animalier peut être demandée comme  une école de soigneur, des études à l’université pour les stages d’éthologie et les stages pédagogiques, une école vétérinaire pour un stage vétérinaire. Une convention de stage est alors demandée.

Les autres métiers du zoo au contact des animaux

Plusieurs activités spécifiques au delà des principaux métiers vus auparavant permettent d’être au contact des animaux, mais les places sont comptées !

Fauconnier

Il s’agit ici de se charger de l’éducation, de l’élevage et de la reproduction des rapaces sollicités pour des spectacles en public.

Responsable de collection

Les activités du responsable de collection en zoo

Ce poste est crucial puisqu’il a trait à la gestion des espèces dans le parc. Le responsable de collection en zoo doit tout d’abord  s’assurer du bien-être des animaux notamment en partageant les connaissances et procédures avec les soigneurs animaliers. Les connaissances biologiques permettent également de gérer et piloter le partage des enclos et les choix de reproduction ou les échanges dans le cadre des programmes inter établissements d’élevage.Enfin, le responsable est aussi souvent impliqué dans les activités de recherche et de conservation menées au sein des parcs animaliers

La gestionnaire de collection de la ménagerie du Jardin des Plantes vous explique son métier :

 

Quel diplôme pour devenir responsable de collection

Les postes de responsable de collection animalier sont souvent occupés par des personnes ayant des diplômes scientifiques biologique de niveau doctorat (Bac + 8) plus une expérience supplémentaire au contact des animaux.

Assistant scientifique

Proche du vétérinaire, il suit les animaux et les échanges dans le cadre des programmes notamment d’un point de vue administratif.

Les métiers du zoo sans contact avec les animaux

Pour ceux qui sont passionnés d’animaux mais aussi d’accueil du public et de tâches ayant trait aux loisirs, les zoo, Safaris, aquariums et autres parcs offrent de nombreux autres postes. Ils permettent d’être dans l’ambiance du zoo sans pour autant être eu premier plan des relations aux animaux.

En effet, comme toute entreprise, les zoo ont besoin d’un certain nombre de fonctions très variées. On citera ainsi :

  • Métiers liés à l’accueil comme les animateurs qui sont au contact du public et ont un rôle pédagogique tout en ayant un contact facile et une bonne capacité à parler en public. Mais on trouve aussi dans les zoo des personnes en charge des boutiques, des caisses d’entrée, etc.
  • Métiers liés au Marketing : les plus gros zoo mènent des opérations de communication locales ou nationales, traditionnelles ou numériques/digitales et ont besoin pour cela de responsable marketing, de graphiste, de community manager en charge des réseaux sociaux
  • Fonctions administratives : quelques postes de comptabilité, de logistique et autres tâches
  • Métiers liés à l’informatique : pour les plus grands zoo, l’informatique est omniprésente dans la gestion du parc, des entrées et de la comptabilité, elle nécesite donc aussi des compétences dans le domaine de l’ingénierie informatique et des réseaux
  • Métiers de l’hôtellerie : certains zoo, les plus vastes,  ont leur propres hébergements (Le Pal, Beauval, Pairi Daiza, etc.) et ont donc besoin de personnes en relation avec l’exploitation des chambres et autres lodges, que ce soit pour l’accueil, le ménage, pour le service en salle ou les cuisines.
  • Services techniques et maintenance : en charge de toute la partie matérielle des installations, des enclos, mais aussi de l’électricité, de la climatisation ou des espaces aquatiques que ce soit au sein du zoo ou des hôtels attenants pour les plus grands parcs comme Beauval par exemple.
  • Agent d’entretien et jardinier : les zoo sont en extèrieur pour la plupart et nécessitent pour le bien être des animaux comme pour le confort des visiteurs, d’avoir une gestion souvent quotidienne des espaces vertes, avec parfois des plantes exotiques

Devenir saisonnier et trouver un job étudiant en zoo

En marge de ces différents postes de permanents dans les zoo, sachez également que les zoo recherchent chaque année des saisonniers notamment  dans le cadre de jobs étudiants qui vont assister les salariés permanents durant la haute saison.  Souvent ouvert aux jeunes et étudiants, c’est une excellente manière de travailler quelques mois dans un zoo en étant rémunéré : une bonne manière d’approcher cet espace de travail si particulier. Par contre, cela concernera en général des postes qui ne sont pas directement au contact des animaux, plutôt du coté de l’accueil, du service dans les hôtels ou dans les boutiques. Le recrutement se fait en général à partir de février, pour un travail estival.

Le zoo de la Flèche  recrute par exemple 70 saisonniers par saison.

Pour suivre les annonces de recrutement de stagiaires (et de permanents), n’hésitez pas à nous suivre sur twitter via notre compte @ParcsAttraction ici , on essaie de les relayer régulièrement  !